Participez à la rédaction du Blog

Vous souhaitez nous parler d'un sujet ? Présentez-le nous ici
20151210002240_12291733_1082061725159821_135272992772306210_o

Peace Boat dévoile un paquebot écologique

L’ONG Peace Boat, qui propose depuis plus de 30 ans des voyages maritimes éducatifs à travers le monde, a dévoilé l’occasion de la COP 21, à Paris, un étonnant projet de paquebot conçu pour être le plus respectueux de l’environnement possible.

Arborant un design ultramoderne, l’Ecoship a bénéficié d’un travail d’architecture très important pour renforcer son aérodynamisme et, sous l’eau, disposer d’une carène pénétrant mieux la mer. La résistance du navire, dont la forme de coque est inspirée selon ses concepteurs de celle d’une baleine, est ainsi réduite, permettant de gagner sur la consommation de carburant. Le paquebot serait également doté d’une propulsion fonctionnant avec de nouveaux combustibles, comme le gaz naturel liquéfié. Par rapport au fuel lourd et même au diesel, le GNL présente l’avantage d’éliminer ou de réduire à leur portion congrue les émissions d’oxydes de soufre (SOx), d’oxyde d’azote (NOx) et celles de particules fines, très nocives pour la santé. Dans le même temps, les rejets de dioxyde de carbone (CO2) sont significativement diminués, soit au moins 20 à 25% de moins.

L’Ecoship de Peace Boat intègrera différentes innovations lui permettant de réduire encore son bilan énergétique, avec pour ambition de construire un bateau consommant 20% de moins sur la propulsion et réduisant de moitié les besoins électriques quotidiens des passagers par rapport aux paquebots mis en service au début des années 2000. Parmi les technologies adoptées, la plus spectaculaire consiste en l’intégration de 10 immenses voiles solaires, recouvertes de panneaux photovoltaïques pour permettre au navire de produire lui-même une partie de l’électricité dont il a besoin. Ces voiles rigides sont rétractables afin de permettre le passage sous les ponts.

Capable de naviguer à la vitesse de 17 nœuds, l’Ecoship mesure 230 mètres de long pour 31 mètres de large, avec une jauge de 55.000 GT et une capacité de 1900 passagers (760 cabines).

Peace Boat, ONG créée au Japon en 1983 et reconnue par les Nations Unies, a accueilli depuis 1983 plus de 50.000 jeunes sur son université flottante, pour laquelle elle exploite actuellement le paquebot Ocean Dream. Avec son futur navire, l’organisation souhaite construire un ambassadeur du développement durable et de la paix dans le monde, qu’elle espère voir naviguer à partir de 2020.

Source : www.meretcroisiere.fr

Laisser un commentaire