Participez à la rédaction du Blog

Vous souhaitez nous parler d'un sujet ? Présentez-le nous ici
fleuredf

EDF présente la Smartflower, le premier générateur photovoltaïque intelligent en forme de fleur.

C’est une grande fleur qui fait 5 mètres de hauteur. Elle a douze pétales qui sont, en fait, des panneaux solaires. Quand le jour se lève, elle s’ouvre ; et le soir, quand la nuit tombe, elle se referme. Cette fleur intelligente connaît la course du soleil grâce à un GPS. Comme un tournesol, elle suit le soleil. Cela lui permet de produire 40% d’énergie en plus que de simples panneaux solaires posés sur un toit qui, eux, ne bougent pas.

S’il y a du vent, elle le sait et se referme. Plus d’une centaine de SmartFlowers fonctionnent en France. Par exemple, il y en a une devant l’école d’Anthy-sur-Léman, en Haute-Savoie. L’énergie produite permet de chauffer et d’éclairer  la cantine. Cet hiver, elle a fourni 70% des besoins en électricité. Mais cet été, la mairie espère bien produire un surplus et le vendre à EDF. Ces fleurs sont achetées par des entreprises, des écoles et quelques particuliers.

Elles coûtent quand même 20.000 euros. Il faut une dizaine d’année pour qu’elles soient rentables. Mais ensuite, vous produisez votre propre énergie gratuitement. Il y a aussi un côté poétique. À Anthy-sur-Léman depuis janvier, tous les matins les enfants ont vu la fleur géante s’ouvrir, suivre le soleil pour les éclairer et se refermer le soir à la fin des cours.

Laisser un commentaire